Mise à jour le 11/10/2012

Bien choisir l'aménagement de son fourgon

 

Remonter
Adresses
Bien choisir
Les News
Fourgon Industriel
Bourget

Page réalisée avec la collaboration de M. Lo Bello dirigeant de la sté Isère Evasion
 

Quelle utilisation allez vous en faire ?
C'est le point de départ : comment compter vous utiliser votre fourgon ?
Utilisation en "duo" ou en famille; utilisation l'hiver; utilisation régulière ou juste pendant les vacances; utilisation sur des longs ou courts séjours; utilisation dans un cadre sportif ...
Un minimum d'anticipation est obligatoire pour vous permettre d'orienter vos choix, cette réflexion doit refléter un peu vos habitudes de vie.

Ces différentes questions vous permettront d'orienter déjà votre choix.
Utilisation en "duo", en famille ou mixte.
Cette question est directement liée à l'aménagement.
En duo : 2 possibilités banquette transformable ou lit permanent.
 Chacun a ses partisans, la mode est vers le lit permanent. Il faut penser que dans un fourgon l'espace est essentiel mais qu'inversement le lit permanent propose un grand coffre sous celui-ci. Un lit permanent sous un petit fourgon (Trafic, Transporteur ...) est un peu utopique. 
Il existe aussi des lits semi-permanents qui sont escamotables au plafond.
En famille : Il faut penser à l'autonomie (taille du frigo, réserve d'eau...).
Là encore 2 possibilités : soit un lit 2 places pour les enfants, soit un lit superposé. 
Un lit escamotable permet de gagner de la place, il est plaqué au plafond. Par contre il gênera pour avoir une grande ouverture au plafond (toit dôme) et il nécessite une rehausse sur le fourgon. Il faut penser aux enfants. Ils préférerons probablement les lits superposés : chacun son territoire ...
Un lit superposé : Un point essentiel, les enfants grandissent vite et à 14 ans ils sont parfois plus grand que les parents ... et oui ! Dans ce cas faire attention aux lits dans le sens transversal, sur la couchette du haut on arrive difficilement à 1.75 m . Mais attention un lit longitudinal plus une banquette avant convertible, impose un véhicule de près de 6 m. De plus, toute cette zone des deux lits est occupée, sous la couchette du bas il y a quand même un grand coffre. 
Il existe une solution intermédiaire en transformant ces lits en une deuxième dînette : le lit haut se repliant dans un faux placard. Dans ce cas il faudra penser aux manipulations le soir et le matin (bien qu'il soit possible de laisser les lits ouverts)
Mixte 
  Si de temps en temps une 3eme personne ou deux petits enfants veulent coucher, il existe la possibilité d'avoir un petit couchage transversal sur  l'avant du véhicule (avec un maxi salon) ou un hamac en cabine.

 

Utilisation l'hiver
 La première conséquence est claire, il n'est pas possible d'avoir un toit relevable. Bien que certains toits ont une toile isolée et que le fourgon soit équipé d'un chauffage,  la déperdition de chaleur sera trop importante.  Ce type de toit permet quand même une utilisation en arrière saison.
Après, en utilisation par grand froid (par exemple séjour au ski), il faudra penser aux problèmes de gel, un double plancher est idéal.
Utilisation régulière ou juste pendant les vacances.
                                        
Cette question est directement lié à la taille du porteur et au niveau d'équipement.
Utilisation sur des longs ou courts séjours
 Sur des courts séjours, il est vrai qu'un petit véhicule sera idéal : il passe partout, se gare presque partout,  se conduit comme un monospace...
Pour des longs séjours, encore les mêmes arguments que le point précédent, mais en plus :
La puissance du porteur, sur des longs voyages un moteur plus puissant et par conséquence moins bruyant (car on "tire" moins dessus) sera préférable.
L'autonomie (taille du frigo, réserve d'eau) pour éviter de faire des arrêts techniques tous le jours.
Selon les saisons il faudra prévoir de passer du temps à l'intérieur du fourgon. C'est pourquoi l'espace libre intérieur est important pour ne pas se sentir enfermé . Veiller notamment  à ce qu'il n'y ait pas d'entraves majeures à la circulation dans le fourgon. Pour le passage prévoir au minimum 40 cm, voir 30 cm mais ponctel.
Utilisation dans un cadre sportif
 

Que vous utilisiez votre fourgon pour faire du tourisme ou que vous soyez un mordu de planche à voile, de plongée, de VTT .... il faudra peut être faire l'impasse sur une partie de l'équipement pour gagner du volume de rangement.

Et puis toutes les autres...

 Vos vacances sont style costume nickel ou décontractés ?, comptez vous utiliser régulièrement les campings ?, souhaitez vous passer sous les barres de hauteur, rentrer dans les parkings ?

 

Une fois répondu à toutes ces questions, elles devraient vous permettre de déterminer les caractéristiques du porteur (longueur, largeur, hauteur), le type d'agencement et le niveau d'équipement.

L'aménagement poste par poste.
L'avantage du sur mesure est que l'on peut choisir, alors voila quelques idées pour vous guider
Couchages

 
Votre taille sera déterminant pour le couchage : longueur idéal = votre taille + 10/15 cm.  Un lit bas transversal sera limité à 190 cm sur Ducato & Coe, 186 cm sur un Master et encore moins sur un Sprinter.
Pensez aux dimensions : lit deux places, largeur 110 cm minimum; Lit une place: 60 cm minimum, hauteur sous barrot: 60 cm
Le confort est supérieur avec un sommier à latte et un matelas Bultex de 8 cm d'épaisseur (5 cm mini pour les enfants) .
L'éclairage, doit être proche (lampe sur flexible) avec un interrupteur proche.
Un vide poche pas trop loin, pour poser la lecture, les lunettes, les clés ...
Une mise en place facile, il ne faut pas que la mise en place des coussins ressemble à puzzle, ou que les coussins glissent. Les banquettes RIB étant articulé restent simple à mettre en place.
La dînette

 
Elle doit au moins pouvoir accueillir tous les occupants du fourgon.
La mise en place doit rester simple et la table doit être stable. En cas de maxi salon bien penser à la rotation des sièges cabines, à ce que l'assise soit à la même hauteur que la banquette, l'accès à la table pour le fauteuil passager (parfois nécessite une rallonge).
Penser à l'éclairage, au moins deux spots.
Un toit dôme est appréciable car il apporte une grande clarté.
Si vous choisissez un lit de pavillon escamotable, baissez le et regarder s'il est possible ou pas, de rester assis dessous autour de la dînette.
La cuisine

 
Sur un fourgon où la place libre est rare, des éléments encastrés permettent d'agrandir le plan de travail. Une rallonge articulée permet également un gain de place.
Ne pas hésiter pour avoir de grands rangements, les ustensiles des cuisines sont vite volumineux, exemple : une cocotte minute a un diamètre de 32 cm pour une hauteur de 20.
Prévoir un placard pour la poubelle, c'est plus joli qu'un sac plastique accroché à l'extérieur des meubles.
En cas de placard profond mieux vaut utiliser des tiroirs fils coulissants.
Penser à l'aération (soit baie vitrée, soit la cuisine proche de la porte latérale ou une hotte aspirante).
La salle de bain

 
Prévoir un volume suffisant pour la douche : pouvoir se savonner et se rincer sans taper de partout.
Comme la cuisine, penser à l'aération. L'idéal est un lanterneaux.
Un lanterneaux translucide sur le toit, amène assez de lumière et évite les ombres chinoises d'une baie vitrée opaque.
Pour les petits véhicules, une salle de bain avec cloison amovible est idéal pour gagner de la place. Un couvercle sur le bac à douche et un WC portable que l'on range dans un placard et ainsi on ne remarque plus rien.
La mode pour la douche séparée dans les camping-cars est difficilement réalisable dans un fourgon aménagé.
Un bac à douche avec deux bondes d'évacuations, il est rare que le véhicule soit stationné horizontalement.
Un sèche serviette à l'abri des éclaboussures de la douche.
Un accès simple pour sortir la K7 des WC lors des vidanges.

 
L'équipement
Cuisine
Réfrigérateur, pour une utilisation familiale 85 litres est un minimum.
Un réfrigérateur à compression est assez utilisé dans le milieu des fourgons, en dehors des performances en terme de froid et de l'insensibilité à l'inclinaison, il présente l'avantage d'avoir besoin de peu d'aération. En effet la structure des nombreux renforts de carrosserie complique la mise en place de ces grilles d'aération. Par contre il est nécessaire d'avoir une bonne autonomie électrique.
Cuisinière à deux feux : largement suffisant dans un fourgon.
Four : difficile à trouver un emplacement, mais il existe des mini-fours qui permettent de réchauffer une tarte ou un gratin.
Chauffage, trois solutions
Le combiné Chauffage/Chauffe eau, dont l'intérêt est son gain de place.
Le chauffage + le Boiler. Système classique qui a l'avantage d'être peu gourmand en électricité, plus simple de fabrication et donc moins fragile, chaque système est indépendant et qui en cas de batterie vidée permet de chauffer encore (sans ventilation).
Le chauffage gasoil + le Boiler.  Système assez compacte, il permet d'éviter d'avoir des grosses bouteilles de gaz (13Kg) car il utilise le carburant du porteur. A chaque démarrage il demande de la puissance électrique. Il est plus bruyant que les autres systèmes.
Autonomie
Eau : 100 litres d'eau propre pour un usage familial est un minimum. Prévoir la même capacité entre le réservoir d'eau propre et celui d'eau sale. Une petite pompe de 6 l/mn est suffisante. Le rajout d'un vase d'expansion évite les à-coups dans le circuit d'eau. Des robinets mitigeurs permettent d'économiser de l'eau. 
Gaz : Prévoir un accès facile aux bouteilles. Un chauffage gasoil + un frigo à compression permettent un bonne autonomie avec une bouteille de 6Kg. Dans le cas de 2 bouteilles, prévoir un inverseur automatique (utile surtout l'hiver quand dans la nuit une des bouteilles s'est vidée).
Électricité: Un batterie auxiliaire de 75A/h est un minimum. Avec un grand frigo à compression, deux batteries auxiliaires de 90 A/h + un panneau solaire permettent d'être réellement autonome.

 

 

Pour nous contacter