Mise à jour le 16/10/2012  Mise hors gel d'un camping car équipé du chauffage mixte TRUMA C3402
 
Remonter
Accoudoirs
Accoudoirs (2)
Allumage frigo
Châssis  AL-KO
Chauffage
Coffre sous dînette
Coffre sous châssis
Convertisseur 220V
Améliorer couchages
Douche extérieure
Fauteuil pivotant
Glissiere
Insonorisation
Led (Spot)
Lit pour enfant
Marche pied
Mise hors gel
Parabole orientable
Portable mouchard
Porte-ski
Rangements
Rallonge de  table
Sécurité
Vanne de vidange
Ventilateur de frigo
Ventilateur (2)
Cette page a été réalisée par Denis GALLARDO. Pour toute reproduction, veuillez demander l'autorisation à Denis par Émail à l'adresse suivante : dgf5uo@wanadoo.fr


 NOTA : Cette intervention n'est valable que si le camping car est utilisé toute l'année avec des périodes d'inutilisation de courte durée.

Pour mettre hors gel, il a trois solutions :
La plus radicale, vidanger tout le circuit d'eau.
La plus coûteuse, faire fonctionner le chauffage au ralenti.
Mettre un chauffage 220 V du style céramique pour chauffer la cellule.
Cette dernière solution n'élimine pas le risque de gel des  canalisations qui passent dans des  zones non chauffées.

 Un rappel sur le principe de fonctionnement du TRUMA C3402  
Un  brûleur à gaz est disposé au centre d'un radiateur constitué d'ailettes en contact avec un réservoir d'eau en forme d'anneau. 

Vue en coupe du TRUMA C3402
En mode chauffage, le ventilateur d'air pulsé fait circuler l'air a travers le radiateur à ailettes. L'air se réchauffe au contact de ces ailettes, puis circule dans des gaines jusqu'aux zones souhaitées 
   Par conduction thermique le radiateur à ailettes réchauffe l'eau contenue dans le réservoir.
   Une carte électronique gère le fonctionnement automatique de l'appareil.  
En mode chauffe eau, le principe de fonctionnement est identique. Le ventilateur d'air pulsé est hors service 
   L'observation du fonctionnement du chauffage mixte m'a inspiré une autre solution qui concilie les deux dernières.
   J'ai constaté qu'à l'intérieur du local chaufferie la température dépasse  50° en fonctionnement
chauffage.

De là a germée  l'idée d'utiliser un chauffage céramique et d'orienter l'air chaud à l'entrée du ventilateur d'air pulsé.

   La sécurité a motivé le choix en faveur du céramique ( entre 30 à 50 cm de distance, l'air chaud est à basse température à la sortie de l'appareil)
   La seule intervention sur le chauffage d'origine consiste à faire fonctionner le ventilateur d'air pulsé pour assurer la circulation d'air dans les gaines comme en fonctionnement sur gaz.

 

Description de l’installation

Chauffage céramique
    Le chauffage céramique traverse la cloison du local chaufferie. Un joint silicone assure sa fixation et l'étanchéité entre l'appareil et la cloison.
    Le flux d'air chaud de l'appareil est dirigé à l'aide d'une gaine près de l'aspiration du ventilateur d'air pulsé.
   
Le thermostat 220 V commande l'alimentation  du céramique à partir du  disjoncteur installé dans le coffret 220V. ( il y a deux commandes 220V en série: celle à partir du thermostat d'origine du céramique et celle du thermostat installé dans la cellule près de la commande
Truma)
Ventilateur d’air pulsé Truma
   
La modification porte sur l’alimentation du moteur.
    L’inverseur installé près de la commande Truma bascule l’alimentation du moteur soit sur sa position d’origine (alimenté à partir du Truma), soit sur la position hors-gel (alimenté par le régulateur)
     La vitesse de rotation est obtenue par ajustage du potentiomètre placé sur le régulateur. (Il est possible de faire varier automatiquement la vitesse en remplaçant le potentiomètre par une thermistance, j’ai opté pour une vitesse constante, par sécurité en cas de défaut du thermostat du céramique)

 

Mise en service du dispositif  hors-gel
Préréglage du céramique
Régler le thermostat du céramique sur une valeur correspondant à la  température normale d'utilisation de l'appareil (entre 20 à 25°)
Mettre sur la position  Marche la commande du céramique
Contrôle du réglage de la commande de mise hors-gel
Basculer l'inverseur ventilo sur position Hors-gel (le ventilo d'air pulsé doit tourner)
Régler le thermostat à la température maxi de 30°
Basculer le thermostat sur ON (le céramique doit se mettre en service)
 Régler le thermostat à la température désirée (au réglage de la température à une valeur inférieure à celle de la cellule, il doit y avoir arrêt du céramique)
Réglage définitif du thermostat du céramique
Contrôler la température à la sortie de la gaine d'air chaud
Réduire le réglage du thermostat pour que l'arrêt de l'appareil se produise à 50° (c'est la température relevée près du TRUMA lorsque qu'il fonctionne sur gaz)
Faire plusieurs essais pour vérification de la coupure à cette température.
Si les essais sont satisfaisants, il n'y a plus lieu de revenir sur ce réglage.

NOTA : Par sécurité le ventilateur d'air pulsé doit impérativement être en fonction lorsque la céramique est  en service
 
Il est impossible de faire fonctionner simultanément le chauffage gaz et le dispositif hors-gel . Dans ce cas, le TRUMA se met automatiquement en sécurité  


     Le dispositif est prêt à fonctionner en permanence, la température sera maintenue
automatiquement à la valeur désirée suivant le réglage du thermostat de mise hors gel
     L'air chaud sortant du céramique est aspiré par le ventilateur d'air pulsé et envoyé dans les
gaines de chauffage au travers de l'appareil Truma comme s'il fonctionnait sur gaz
     Pendant le fonctionnement du dispositif, l'eau contenue dans le réservoir du Truma est chauffée
par la circulation de l'air chaud dans l'appareil.
     J'utilise un thermomètre avec deux sondes reliées par radio. (se trouve en super marché)

    Cet équipement assure un contrôle permanent et mémorise les températures maxi et mini de la
cellule, du local chaufferie et de l'extérieur

NOTA : 
Ce dispositif  n'a pas vocation à remplacer un chauffage digne de ce nom.

Compte tenu de la faible puissance mise en jeu, la montée en température est lente.
Il est conçu  pour maintenir une température réglée entre 5 et 10° (+ ou – 0,5°)
Il est possible d'aller au-delà, mais il est inutile de consommer plus d'énergie
Les essais ont révélé des températures supérieures  en fonctionnement continue.
Sur un réglage de 25°,  un écart de température  de 15° entre l'extérieur et la cellule,
quelles que soient les variations de températures extérieures
L'occasion ne s'est pas présentée de tester mon système à des températures inférieures à 2,8° (donc, 17,8° dans la cellule)
Ces valeurs peuvent varier suivant la qualité d'isolation de la cellule.


Matériel nécessaire
1 Chauffage céramique 220V avec un commutateur  de  puissance et  réglage thermostatique. (dans mon cas 750 et  1500 W, seule la puissance de 750 Watts est utilisée)
1 Gaine pour air chaud Ø 100 à 150 mm  (longueur et Ø à définir suivant le céramique utilisé et son emplacement)
1 Disjoncteur 220V 5 à  10 A maxi – 1 fusible 5 A 12V
1 Thermostat 220 V 
1 Régulateur de tension LM317 
1 Radiateur pour LM317 
1 Résistance 220 W
1 Résistance ajustable 220 W
2 Condensateurs 0,1mF 63 V
1 Inverseur 2 contacts 2 positions
1 Longueur de câble à 6 conducteurs de faible section (ou 3 à 2 conducteurs) longueur à définir suivant l'emplacement du thermostat
Disposition de l'installation
   L'emplacement des composants est à définir suivant la disposition du chauffage mixte d'origine et du tableau d'arrivée 220V.
   Prévoir la mise en place du céramique à une distance comprise entre 30 et 50 cm du chauffage (dans mon cas 30 cm)
   
Une bonne circulation d'air entre la cellule et la grille d'aspiration doit être assurée (dans mon cas, en fermant la porte de la penderie cette circulation est assurée)

 

Mode opératoire

Tracer et découper à la juste dimension le logement du céramique

Installer dans le coffret électrique 220 V le disjoncteur

Positionner le thermostat sur la cloison près de la commande d'origine du TRUMA

Repérer et percer la cloison pour le passage des câbles

Dans un espace libre du thermostat sera placé l'inverseur à deux positions pour la commande du ventilateur d'air pulsé

Repérer l'emplacement de l'inverseur et percer le boîtier du thermostat


Liaison entre l'inverseur et le ventilateur d'air pulsé

La liaison entre le moteur du ventilateur d'air pulsé est faite par un connecteur. 

Séparer les fiches de ce connecteur et modifier  de sorte que :  

Les deux points milieux de l'inverseur soient reliés au moteur de ventilateur.  

Sur position 1(fonctionnement normal ), le moteur est relié au TRUMA  

Sur position 2 (hors gel) le moteur est relié au 12 V régulé  

 

Alimentation 12 V régulée  
Elle se fait à partir du 12 V batterie qui se trouve dans le local chaufferie au travers  un fusible de 5 A et un régulateur LM117 avec un ajustage de tension entre 0 et 12 V.  (j'ai réglé sur 6 V pour avoir un fonctionnement au ralenti du ventilateur)  
Prévoir un radiateur assez conséquent pour dissiper la chaleur du circuit régulateur.  
Ce régulateur peut rester branché sur 12 V en permanence, il a une consommation nul s'il n'alimente pas le ventilateur
 ATTENTION  au risque d'inversion des polarités !  
Certains constructeurs ne respectent pas le code des couleurs pour les polarités 12 V (rouge pour le +,  bleu ou noir pour le -- ) C'est le cas chez Hymer qui utilise le bleu pour le + et le marron pour le –  
Avant toute intervention sur le circuit 12 V dans le local chaufferie, vérifier les polarités  à l'aide d'un contrôleur universel

 

Régulateur LM 317


         

Schéma de principe de l'alimentation du ventilateur
Les deux pôles du ventilateur sont basculés par l'inverseur soit sur le TRUMA, soit vers l'alimentation régulée 12 V.



Implantation du chauffage céramique et de la gaine d'air chaud

 Porte de la penderie

Local chaufferie sous la penderie

Arrière du céramique avec la commande M/A et le  Thermostat

 Les deux commandes, Truma (noir)  et hors-gel (blanc)

Bon bricolage !!!

Cordialement, Denis

Pour nous contacter