FOURGON : AUGMENTER LA GARDE AU SOL SOUS VOTRE MARCHEPIED

        

Remonter
Accoudoirs
Accoudoirs (2)
Allumage frigo
Caméra de recul
Châssis  AL-KO
Chauffage
Coffre sous dînette
Coffre sous châssis
Convertisseur 220V
Améliorer couchages
Douche extérieure
Fauteuil pivotant
Glissiere
Insonorisation
Ikéa
Led (Spot)
Lit pour enfant
Marchepied
Marchepied (ht)
Mise hors gel
Parabole orientable
Portable mouchard
Porte-ski
Rangements
Rallonge de  table
Rideau cabine
Seche serviette
Sécurité
Vanne de vidange
Ventilateur de frigo
Ventilateur (2)

Sur un fourgon le marchepied est fixé sous le châssis, ce qui fait que la garde au sol est basse et qu'il arrive qu'on le cogne ... voir qu'on l'arrache. J'ai eu 2 fourgons et à chaque fois j'ai touché... une fois j'ai même du tout démonter pour le détordre. Avec mon dernier fourgon toujours le même problème, même en faisant attention ... du coup j'ai cherché à remonter le marchepied

Ce bricolage a été réalisé sur un Master III, Avec un autre fourgon: avant de démarrer bien vérifier l'espace notamment  derrière avec le passage du pot d'échappement.

 L'idée

Généralement le marchepied est situé sous le châssis, le but est de récupérer de la place par sous le châssis l'idéal étant la solution d'Alain où avec un fourgon à propulsion il y a même de la place pour avoir un système articulé qui rentre intégralement sous le châssis .

L’autre solution consiste à garder le marchepied d’origine (un Thule pour ma part) et de placer la partie supérieure sous le châssis (mon fourgon : un Master III) 
Généralement le marchepied est fixé via une cornière qui descend. Là, le but est de l'inverser.
Le gain est de plus de 2.5cm, ça parait peu, mais en regardant bien on remonte à la hauteur du pot d'échappement.

Avant Après

Attention comme la tôle du fourgon est légèrement arrondie dans sa partie basse, il est préférable de ne pas écraser cet arrondi, ce qui explique la pose d'un tube carré de 15 x 15. Après il faut fixer une cornière inégale en aluminium 43.5 x 23.5. Le tube carré peut aussi servir de renfort aux extrémités.
Pour éviter de repercer la carrosserie : reprendre les mêmes espacements des trous. Mettre des vis à tête plate pour éviter au maximum le recul du marchepied.

Ne pas hésiter de placer une équerre là où des traverses existent.

Malgré les renforts des tubes carrés et l'équerre : la cornière a commencé à plier. C'est vrai qu'elle est en aluminium (gain de poids et pas de problème de rouille) j'ai donc décidé de mettre une cornière à l'intérieur au niveau du rail de la porte latérale. Deux tiges filetées relient ainsi les 2 cornières.

Depuis plus de problème.

 

Autre avantage : à hauteur d'homme, le marchepied est à peine visible

Avant Après

J'en ai profité pour faire un carénage de protection pour la boue et les gravillons, en effet le marchepied est dans le prolongement de la roue, donc à moins d'une bavette, c'est impossible de garder la marche pied propre et glissant facilement.
La protection a été réalisée avec une tôle en aluminium d'un millimètre

 

Budget (09/2016) 
Prévoir une trentaine d'euro, les cornières sont du commerce, la tôle sera un peu plus difficile à trouver.

 

Pour nous contacter